Pourquoi Les Carnets du Yoga ?

 

Quarante ans de persévérance pour Les Carnets du Yoga !

Par leur rythme mensuel de marathonien, Les Carnets du Yoga assurent un lien soutenu avec quelque 1 000 abonnés : des enseignants, des pratiquants de yoga, et aussi des élèves en formation dans les EFY. 

 

 

 

Ainsi, chaque mois (10 numéros par an), Les Carnets du Yoga réitèrent cette volonté d’offrir une lecture accessible à tous, alerte et vivante, rythmée par une alternance d’articles sur le vif et de dossiers plus denses ; donner la parole aux enseignants, tisser du lien. Ces idées fondatrices des Carnets sont toujours à l’œuvre aujourd’hui.

 

Votre Carnet du Yoga toujours à portée de main

Bref retour sur son origine. Dans les années soixante-dix bouillonnantes découvrant le dialogue Orient et Occident, Claude Peltier, co-fondatrice et première directrice de l’École Française de Yoga, est convaincue de la nécessité d’une revue mensuelle. Ce média à paraître chaque mois veut dynamiser le lien avec les associations, adhérentes de l’Union Nationale du Yoga (UNY). Internet n’existant pas, les annonces permettent pour une somme très modique à tout un chacun d’annoncer ses stages. 

La Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY) et l’UNY publient les informations concernant les événements qu’ils organisent, notamment les conférences invitant des grands noms du yoga.

Claude Peltier, rédactrice en chef des débuts jusqu’en 1984, l’imagine grand public, dans un format « carnet »,  facile à transporter partout. Cette idée judicieuse offre aussi le titre à la revue. 

En janvier 1979, Les Carnets du Yoga sont nés. Ils se substituent aux Cahiers du Yoga, revue trimestrielle publiée alors par la FNEY, dont l’idée était déjà de faire vivre l’aventure du yoga et de sa philosophie en France

 

Les différentes rubriques des Carnets du Yoga

Les Carnets se dotent d’une ligne éditoriale et d’un synopsis précis balisé par des rubriques. 

Les rédactions en chef et les équipes se relayent, « font » la revue avec du cœur à l’ouvrage. Des rubriques se renouvellent. D’autres perdurent comme Textuellement proposant une étude des textes fondateurs du yoga,  la Fiche yoga, un grand succès, et les pages Santé-Anatomie très attendues aussi par les enseignants comme par les pratiquants.  

 

La Fiche yoga : c’est le rendez-vous chaque mois d’une pratique détaillée. Cette idée pionnière en son temps est reprise par tous les magazines de yoga actuels.  D’abord illustrée par des dessins, place à la photo aujourd’hui : la lecture se fait de plus en plus visuelle. 

 

Fiche Posture du Carnet du yoga de juin 2019

 

Le nouveau relooking des Carnets en 2019 sur la forme et le fond accompagne l’envie de lire au goût du jour.  La quadragénaire de 36 pages toujours slim continue d’offrir le regard de spécialistes de la pensée indienne,  et s’ouvre aussi sur l’Inde d’aujourd’hui. 

Les Carnets du Yoga élargissent leurs horizons à la complémentarité de l’ici et de l’ailleurs du yoga en pleine explosion. La poésie, comme une indispensable respiration, est toujours présente dans ses pages. Témoignant de l’actualité scientifique, philosophique et culturelle dans l’esprit d’un yoga qui n’est pas hors-sol, Les Carnets du Yoga s’affirment bien ancrés dans le monde contemporain.

 

 

Éditée par l’Union Nationale de Yoga (UNY) – la plus importante association de yoga de France qui rassemble une centaine d’associations et cercles de yoga –, la plus petite des revues en format et en poids se tient toujours à portée de main dans un sac ou dans une poche de veste pour être lue partout, par le plus grand nombre.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Réserver votre prochain numéro ? Vous abonner aux Carnets du Yoga ?

 

Accédez au sommaire de tous les numéros !

Bonne lecture !

 

 

Auteure de l’article et rédactrice en chef adjointe des Carnets du Yoga  : Françoise CAPPELLE

Les Carnets du Yoga sont édités par l’ Union Nationale du Yoga (UNY)

Crédits:  Photos : Régis Vereecke – Illustration : Pascale Brun – Schéma : Jean-Pierre Laffez

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire