MORIN Maeva

Passionnée d’Histoire, j’ai suivi un Master en Histoire qui m’a mené à la rencontre du continent latino-américain, où j’ai vécu par intermittence durant plusieurs années. Mon engagement militant m’a ensuite conduit à œuvrer dans des ONG de protection de l’environnement, avant de rencontrer le yoga qui fut déterminant dans la décision d’un changement de vie en profondeur. J’ai intégré l’EFY en 2014 après un stage avec Pascale Brun. Ce fut une rencontre à la fois avec celle qui me forme aujourd’hui et cette lignée Dürckheim si transformatrice, mais aussi et surtout avec mon corps, puisque m’était donné la chance « d’accorder l’instrument sur lequel résonne l’être ».

 

J’aime à dire que  la lignée Dürckheim est le tronc solide qui me permet de ramifier en nourrissant ma grande curiosité au travers d’autres pratiques : yoga du son, yin yoga, yoga pré et post natal. Une pluralité au service d’une même essence, la musicalité du vivant en soi et autour de soi.

 

Aujourd’hui je partage mon temps entre l’enseignement du yoga, la facilitation de cercle de femme (transmission des 13 Mères originelles), la création de malas et l’écriture (Mon Cahier Féminin sacré, et le prochain livre qui sortira au printemps prochain).

En savoir plus : www.maevayoga.com/