L’Inde et la Bible

Résonances autour de questions existentielles

« Les renaissances sont des présentifications de vieilles traditions sous un signe nouveau. »
Peter Sloterdjik.

 

Les anciennes synthèses, telle la chrétienté fruit d’une rencontre entre mystique juive, philosophie grecque et droit romain, qui nous ont construits et portés durant des siècles, ne semblent plus opérantes aujourd’hui face à de multiples problèmes de notre temps. Nous situant entre l’Orient indien du yoga et l’Occident de nos origines culturelles, nous sommes, de fait, participants de ce chantier en oeuvre aujourd’hui : créer de nouvelles synthèses porteuses de sens, d’une nouvelle éthique qui dit notre commune humanité.

 

C’est dans cette optique que nous sommes invités, lors de ces journées, à une lecture à la fois intériorisée et créative des textes proposés ci-dessous. Une manière de faire nôtre ce que l’Inde nomme svâdhyâya ; terme traditionnellement compris comme « méditation des textes, étude de soi ».

 

Gisèle Siguier-Sauné, ancienne de l’EFY, philosophe et anthropologue des religions, chargée de cours à l’Institut catholique de Paris.

Le désir et la loi

Étude de Deutéronome 5, 6-21 et Yoga-sûtra II, 30-45 
VENDREDI 17 JANVIER 2020

 

De la souffrance à la paix : le choix du sens

Étude de Isaïe 58 – Katha Upanishad I-II 

VENDREDI 27 MARS 2020

 

De la croyance à la foi : l’épreuve du vide

Bhagavad Gîta II, 1-9 et 18,59-66 – Génèse 22

VENDREDI 24 AVRIL 2020

 

Pouvoirs psychiques, force spirituelle

Étude de Yoga-sûtra III, 16-55 – Matthieu 4, 1-11 et Marc 5, 1-43

VENDREDI 5 JUIN 2020

  • Les vendredis
    • DE 9H30 À 12H30
      ET DE 14H À 17H
    • TARIF À LA JOURNÉE
      96 €
    • POUR LES 4 JOURS
      384 €
    • ACOMPTE
      115 €
    • 12 PARTICIPANTS MAXIMUM

Les quatre journées peuvent être prises ensemble ou séparément.
La première journée est indispensable si l’on n’a jamais fait le travail de lecture du texte avec Gisèle Siguier-Sauné