SIGUIER SAUNÉ Gisèle

En 1975, j’entreprends après mon baccalauréat des études de philosophie. Au milieu d’une atmosphère marquée par des courants de pensée très en vogue, j’ose m’inscrire à un cours sur la Bhagavad-Gîtâ. Déplacement salutaire qui m’engage dans l’étude de cette œuvre pour mon mémoire de maîtrise. Ce travail me conduit à pratiquer le yoga, puis à suivre une formation à l’EFY d’où je sors pour enseigner, non le yoga, mais… la Gîtâ.

Je continue à étudier la pensée indienne à l’École Pratique des Hautes Études et poursuis l’étude du sanskrit. Désireuse d’articuler le monde indien à celui de notre culture biblique, j’entreprends un DEA d’anthropologie religieuse et des études d’exégèse biblique. Aujourd’hui je continue ce dialogue entre l’Inde et la Bible en lien avec des problématiques contemporaines. J’enseigne les textes indiens dans différentes Écoles de la FNEY, à l’École de Yoga Van Lysebeth, à l’Institut d’Anthropologie spirituelle fondé par Annick de Souzenelle et à l’Institut Catholique de Paris.